Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/clients/2d5d833e88241fcabe3fc9588da31bc6/www.memici.ch/cms/system/oObject.php on line 19
Mémoires d'Ici - Collections - Archives - Liste des fonds d'archives

La Roseraie, Home pour personnes âgées

Référence: ROSE

Localité: Saint-Imier

Thème(s): assistance / charité, vieillesse

Catégorie: K association


Dates: 1864-2012

Niveau de description: 

Fonds: versements 2013, 2014

Importance matérielle: 

Archives: 9 boîtes, 4 registres, env.1.5 ml
Photographies: 3914


Contexte

Producteur: Asile des vieillards du district de Courtelary (1864-1917); Hospice des vieillards du district de Courtelary (1917-1990); La Roseraie, Home pour personnes âgées (1990-2009); La Roseraie, Home pour personnes âgées, établissement médico-social (EMS) (2009 —)

Historique du producteur: 


14 novembre 1864 : ouverture de l’« Asile des vieillards du district de Courtelary », grâce à des financements privés, notamment le don d’Élise Michaud, née Jaquet, qui lègue sa maison, située rue du Pont 8 à St-Imier et 10’000, placés dans ce but à la Caisse centrale des pauvres de Courtelary. La gestion de celui-ci est du devoir du comité de direction, constitué par la Caisse centrale. L’équipement de l’Asile, l’occupation et le bien-être des pensionnaires sont, eux, confiés à la « commission des dames», composée de dames de bonne famille de la région.
1905-1907 : construction, inauguration et ouverture du nouveau bâtiment, route de Sonvillier, afin de répondre aux obligations de l’inspection cantonale qui, en 1902, considère le bâtiment d’alors comme ne pouvant plus remplir son rôle. Celui-ci est constitué du bâtiment principal et d’une ferme écurie. Surtout, il dispose de l’eau courante et de l’électricité. 1917 : l’Asile change de nom et de structure. Il devient « Hospice des vieillards du district de Courtelary », le comité devient conseil d’administration et l’économe devient directeur. 1931 : construction du nouvel hôpital de St-Imier, avec lequel s’installe un « échange de bons procédés » et une collaboration qui dure encore aujourd’hui. 1946 : La Caisse centrale quitte le conseil d’administration de l’Hospice. Cette dernière prend le nom d’« Association des œuvres d’utilité publique (AOUP) » et exerce alors un rôle de patronage par rapport aux institutions qui y sont reliées. Années 1960-1988 : Le comité des dames (anciennement « commission des dames ») demande à être présent au sein du conseil d’administration, ce qu’il obtiendra dans les années 1980. Durant cette période, la situation est de plus en plus critique à l’Hospice : état général des bâtiments déplorable, manque d’intimité des pensionnaires, conditions de travail extrêmes pour les employés, entre autres. Plusieurs projets sont proposés afin d’y remédier. Ceci finira par mener à la construction d’un nouveau home, en collaboration avec l’Hôpital, qui débutera le 11 avril1988. 1990 : déménagement des pensionnaires de l’Hospice des vieillards dans le nouveau bâtiment et inauguration de celui-ci, qui prend alors de nom de « La Roseraie, Home pour personnes âgées ». 2007 : installation d’une crèche-garderie dans le bâtiment, au sein d’un projet « intergénérationnel ». 2009 : devient « La Roseraie, Home pour personnes âgées, établissement médico-social (EMS) ». Le home propose également un accueil de jour. 2013 : création d’une association chargée de la gestion des bâtiments.

Modalités d'entrée: 

Mémoires d’Ici a reçu le fonds en dépôt de la Roseraie en 2013 /2014.


Contenu

Présentation du contenu: 

Le fonds concerne les domaines de recherche suivants :
assistance / charité, vieillesse.
Il contient les documents administratifs usuels ainsi que des photographies.

Tris et éliminations / Règles de conservation: 

Non.
Les photographies ont été sorties du fonds, conditionnées et classées dans la section photographies.

Accroissements: 

Fonds ouvert, accroissements prévus.

Mode de classement: 

Le fonds est classé selon le plan de classement «associations».


conditions d'accès et utilisation

Statut juridique et conditions d’accès: 

Archives privées. Le fonds est accessible sur rendez-vous.

Chaque demande de consultation est examinée sous l'angle de la protection des données. Les documents contenant des données particulièrement dignes de protection ne peuvent pas être consul- tés. Le propriétaire des documents peut cependant délivrer une autorisation de consulter en se référant à l'article 15 de la Loi ber- noise sur la protection de données.

 

Conditions de reproduction: 

La reproduction ainsi que la publication des documents sont soumises à l'autorisation de Mémoires d'Ici.

Langue des documents: 

Français.

Caractéristiques matérielles: 

Fonds reconditionné ; liens métalliques retirés.

Instruments de recherche: 

Descriptif et inventaire sommaire, disponibles sur papier à MDI ou en format PDF sur le site internet de Mémoires d'Ici : http://www.m-ici.ch


Sources complémentaires

Existence et lieu de conservation de copies: 

Non.

Sources complémentaires: 

Fonds AOUP (Association des oeuvres d'utilité publiques), à Mémoires d'Ici
Fonds doyen Morel (commune de Corgémont), à Mémoires d'Ici

Bibliographie: 

Mémoires d'Ici/Laurence Marti, Racontez-moi la Roseraie..., Les cahiers de la Roseraie, no3, Saint-Imier, 2014.
Schwab Samuel, Les établissements de bienfaisance du district de Courtelary, Saint-Imier, 1879.


Notes

Notes: N° ISIL (ISO 15511) de Mémoires d'Ici : CH-001534-8

Auteur(s): Lionel Guenin et Anne Beuchat-Bessire

Règles et conventions: 

Description établie conformément à la Norme générale et internationale de description archivistique -ISAD(G)

Date du descriptif: 

Juin 2014.


Retour