Mémoires d'Ici - Dossiers web - LA TETE DE MOINE Histoire d'un fromage

LA TETE DE MOINE
Histoire d'un fromage

Entre autres activités agricoles, artisanales et industrielles, les chanoines prémontrés qui s’installent à l’abbaye de Bellelay vers 1140 fabriquent un fromage gras à pâte mi-dure auquel ils laisseront leur nom: la "Tête de Moine, fromage de Bellelay".
Produit de luxe, il acquiert rapidement une réputation d’excellence dont témoigne son utilisation. Il sert à honorer les invités, de cadeau (notamment au prince-évêque de Bâle) et de monnaie d’échange.


Dès 1192, le cens de certains biens fonciers est payé en fromage ; si les paiements en nature étaient fréquents (lait, viande, grains, etc.), ils consistaient rarement en denrées transformées. Les petites meules sont également utilisées pour entretenir les bonnes relations. Dès 1410, six fromages sont donnés chaque année à Jean Bernard, sire d’Asuel, pour qu’il protège l’abbé, ses gens et sujets. Imprimer (le texte au format pdf)

 

 

Dossier mis en ligne le 24 mars 2003

Licence Creative Commons

Partagez