Mémoires d'Ici - Dossiers web - JOURNAUX D'ENTREPRISES L'apologie du lien

JOURNAUX D'ENTREPRISES
L'apologie du lien

La voix de son maître

À la fin des années quarante, le journal d’entreprise est encore considéré comme un moyen d’endoctriner les ouvriers. En véhiculant les décisions de la Direction, il s’adresse à ses lecteurs de manière unidirectionnelle et descendante. Il accepte les articles rédigés par les lecteurs sur des sujets neutres (philatélie, histoire locale ou régionale, etc.), mais il n’est pas le lieu où débattre des choix de la Direction.

En effet, la ligne éditoriale de l’organe reste fixée par la direction, qui fournit les moyens rédactionnels et valide les contenus. Le journal admet tout ce qui peut rassembler au sein de la communauté des collaborateurs, mais rejette tout ce qui peut diviser. Ainsi, lorsqu’on y évoque des événements contemporains, les choix se portent également sur une culture consensuelle, comme les Conférences d’Erguël à Saint-Imier.

Le journal a d’emblée un rôle de persuasion et d’acceptation des changements, omniprésents dans des secteurs en continuelle évolution (modes de production, horaires, etc.) Cependant, pour rester crédible, il doit informer honnêtement les employés sur la vie de l’entreprise.

Vecteur de pouvoir, il exalte tant la fierté du travail que les valeurs d’exemplarité et de perfection. Avec l’arrivée de nouvelles entreprises à Reconvilier, Élie Gueissaz, directeur technique à la Fonderie, écrit dans Tous : «Quelques-uns d’entre vous seront peut-être tentés de répondre aux offres de service alléchantes qui pourraient leur être faites. Nous les laisserons partir, mais nous pensons leur rendre service en leur rappelant qu’entre un employeur et un employé s’établissent des liens de fidélité qui ne se renouent pas lorsqu’ils sont rompus. »

La responsabilité de la rédaction est située dans le cercle rapproché de la Direction (chef du personnel, secrétaire de direction, etc.). L’éditorial est tantôt rédigé par le directeur lui-même, tantôt par un cadre supérieur.
Les rédacteurs échangent leurs expériences et cherchent à améliorer leur travail lors des rencontres organisées sous l’égide de l’Union suisse des rédacteurs de journaux d’entreprise.

 


Documents PDF

Partagez