Mémoires d'Ici - Dossiers web - Les verriers de Moutier

Les verriers de Moutier

Une famille de verriers : les Chatelain

Famille de laboureurs à l’origine, les Chatelain viennent de Charquemont en Franche-Comté. Jean-Baptiste, maître-verrier, épouse une Gresly (on trouve différentes graphies pour le nom de cette famille venue de la Forêt-Noire), dont le père était lui-même verrier et la mère d’une famille de verriers, les Raspiller. Les Chatelain acquièrent des parts de verrerie sur le Doubs, à Blancheroche (1765) et au Bief d’Etoz. À la Révolution, le fils aîné de Jean-Baptiste, Blaise-Alexandre, reprend la verrerie de Blancheroche, qui produisait du verre à vitre destiné à la Suisse. Son frère Célestin (1783-1864) travaille plus tard avec lui. En 1817, Célestin, lui aussi marié à une Gresly (sa cousine), devient propriétaire de la verrerie de Roches qu’il louait depuis 1805, avant de créer la verrerie de Moutier en 1842. Le petit-fils de Célestin rompra avec la tradition en devenant artiste peintre.


À Moutier, les propriétés de la famille Chatelain s’étendaient en 1880 jusqu’à l’actuelle bifurcation de La Chalière: on parle alors du «Quartier de la Verrerie». La famille réside au Chalet, à proximité de la Verrerie (Sur Menué) et installe son caveau de famille dans le bois, près de l’actuel terrain de sports.

 


Documents PDF

Partagez