Mémoires d'Ici - Dossiers web - A TABLE ! Les petits cartons d'Albert Gobat

A TABLE !
Les petits cartons d'Albert Gobat

Les fonctions d’Albert Gobat le conduisirent à assister à une multitude de manifestations officielles et à prendre en conséquence part à de nombreux banquets. Infatigable travailleur, Albert Gobat n’en a pas moins laissé le souvenir d’un bon vivant. Et il semble bien qu’il n’ait pas vécu comme autant de corvées les réceptions auxquelles il dut prendre part.

 

C’eût été le cas qu’il n’aurait sans doute pas pris la peine de collectionner au fil des ans un nombre important de cartons d’invitation et menus de banquet, remis en 2002 par son petit-fils à Mémoires d’Ici, qui conserve ainsi quelque 110 pièces, réunies dans le fonds Marguerite et Albert Gobat . Banquets d’associations et d’organisations, invitations émanant des autorités fédérales ou d’autorités cantonales, inaugurations diverses, notamment de lignes de chemins de fer, ces cartons présentent souvent une iconographie élaborée, les menus sont généralement impressionnants par la quantité et le type de mets servis aux convives, du saumon de la Loire au champagne à la couronne de homards fédérale en passant par le quartier de daguet bigarrade ou la plombière de foie gras, sans oublier les entremets et les desserts, comme le croquembouche d’oranges d’Aboukir, la bombe fédérale ou la comtesse niçoise glacée, ni les vins de Romanée Conti 1878, Château Margaux 1888, Champagnes et digestifs variés.

 

 

Dossier mis en ligne le 1er janvier 2003

Licence Creative Commons